En finir avec la tavelure du pommier

  • Qu’est-ce que la tavelure du pommier ?

La tavelure du pommier est la plus importante maladie fongique causée par le champignon Venturia inaequalis et affectant la production de toutes les variétés de pommes.

Son apparition a lieu à la fin de la saison et est grandement conditionnée par la climatologie du printemps et de la pluie. Un climat humide avec une humidification des feuilles et des fruits, favorise donc son développement dans les premiers stades du cycle végétatif.

Au cours des mois de septembre à novembre, les feuilles tombant au sol sont envahies par le champignon qui y survit pendant ces mois. C’est ensuite au printemps que le champignon redémarre sa croissance et commence à produire des ascospores qui, sous l’action du vent, se dispersent, atteignent les feuilles et les fruits, et les infecte à nouveau.

Pour tout ce processus, un certain niveau de précipitations et de températures est nécessaire.

La température optimale pour les ascospores est de 20ºC. Pour leur germination, elles oscillent entre 15 et 22 ºC, dès lors que l’eau est présente de trois à quatre heures sur les feuilles. La période d’incubation de la maladie est de 17-18 jours à une température de 8-10 ºC et de 8-14 jours à 20-25 ºC. En outre, la HR minimale requise est de 80 à 100 %.

Sa période d’incubation est comprise entre 9 et 18 jours, les symptômes apparaissant postérieurement sur les feuilles et les fruits.

  • Symptomatologie

Venturia inaequalis peut affecter tous les organes verts de la plante, mais ses symptômes les plus évidents, tels que les taches foliaires et les croûtes, se manifestent sur les feuilles et les fruits.

Dans le cas des feuilles affectées par Venturia sp., des taches vert olive apparaissent au début, puis deviennent ensuite noires sur l’envers, en raison de la création de conidies. De nombreuses attaques peuvent entraîner la défoliation de l’arbre.

Bien que son action sur les feuilles puisse affecter le rendement, les dommages les plus importants se produisent lorsqu’elle attaque le fruit. Apparaissent alors sur les fruits, des taches devenant noires lors de la sporulation. Si la maladie survient lorsque le fruit est petit, la partie affectée cesse de croître et le fruit se fissure, permettant à d’autres micro-organismes d’y pénétrer et favorisant sa déshydratation. Si cela se produit au moment du développement du fruit, sa qualité esthétique peut en être affectée, ainsi que sa préservation en chambre froide, et donc sa rentabilité.

  • Nécessité de contrôle

Aujourd’hui, Venturia sp. est très répandue sur les pommiers en raison de la sensibilité des variétés cultivées et des conditions climatiques favorables. Pour lutter contre cette maladie, il est nécessaire de suivre une stratégie préventive avec son traitement respectif.

Notre produit Portento®, est un fongicide biologique à base d’une souche nouvelle génération : Bacillus subtilis, qui possède une action préventive et curative contre les champignons, protège contre la prolifération de maladies sur la plante et élimine Venturia inequalis sur les arbres fruitiers à pépins, l’oïdium sur les cucurbitacées et le mildiou sur les salades.

En outre, il convient de souligner la faiblesse de ses doses d’application et son adéquation aux stratégies 0 résidu. Il ne nécessite pas de conditions de stockage particulières et est compatible avec 95 % des produits à base de cuivre et de soufre.

La gamme de produits Naturdai d’Idai Nature dispose de solutions capables de vous aider à la fois à prévenir et à combattre efficacement Venturia sp. sur vos cultures. Consultez notre service technique.

Voulez-vous être notre distributeur?

Exploitez la puissance de la marque Idai Nature